Avec 14,84% des suffrages exprimés, l’écologie fait une percée inédite en Bretagne

Les résultats du premier tour de l’élection régionale du 20 juin en Bretagne témoignent d’une percée inédite de l’écologie et du fédéralisme en Bretagne. Les Bretonnes et les Bretons ont envoyé un signal clair : 14,84 % d’entre eux souhaitent mettre l’écologie en responsabilité au conseil régional.

La liste Bretagne d’Avenir regrette la forte abstention qui caractérise ce scrutin, même si la Bretagne fait partie des quatre régions les plus mobilisées. Le renouveau démocratique est plus que jamais urgent et nécessaire.

Claire Desmares-Poirrier déclare : “Je tiens, avant toute chose, à remercier toutes les Bretonnes et tous les Bretons qui se sont mobilisés et qui ont voté pour les forces écologistes et fédéralistes de Bretagne. L’écologie est désormais une force politique avec laquelle il faudra compter en Bretagne. Nous avons, durant toute la campagne, rassemblé largement les forces de gauche autour des valeurs qui nous animent: l’écologie, l’autonomie et la solidarité. Nous serons à la hauteur de la confiance que les Breton.ne.s nous ont exprimé. Pour le second tour, nous appelons à l’union de toutes celles et ceux qui placent l’écologie et les valeurs de gauche au cœur de leurs préoccupations.”

Dans la continuité des élections européennes de 2019, des élections municipales de 2020, l’écologie est aujourd’hui prête à entrer en responsabilité au sein du conseil régional de Bretagne.

Laisser un commentaire